Finissage Cosmogonie

L’exposition « Cosmogonie » à l’Espace Niemeyer s’est clôturée hier avec succès. Nous avons eu un grand plaisir à partager avec vous les univers uniques de Maurice Renoma et de Jorge Luis Miranda Carracedo, qui ont donné naissance à l’exposition d’art-fusion « Cosmogonie ».

Merci à toutes celles et ceux qui ont pu participer à cet événement inédit et le rendre si spécial. 💛

À bientôt pour de nouvelles aventures … cosmogoniques

📸© Alessandra Huynh

Cosmogonie – Oeuvres fusion

Depuis plusieurs années, Maurice Renoma signe des collaborations artistiques avec d’autres plasticiens : ces derniers interviennent librement sur ses photos pour les emmener dans leur univers artistique et ainsi créer des œuvres hybrides et singulières : les œuvres fusion.

Ici rassemblées, fusionnées, la photographie de Maurice Renoma et la peinture de Jorge Luis Miranda Carracedo abordent des problèmes existentiels qui traversent les âges. Ces œuvres hybrides sont les signes de l’interdépendance de tous les êtres et les choses de notre monde : des entités indissociables les unes des autres.

Nous sommes capables de concevoir des outils ingénieux, de modifier des paysages et construire des gratte-ciels, mais nous vivons dans un monde précaire bien plus puissant que nous ne le serons jamais.

👋🏼 Dernière semaine pour visiter l’exposition « Cosmogonie » à l’Espace Niemeyer.
🔗 Événement Facebook : https://fb.me/e/1VJUnurnX

Encore 10 jours pour découvrir l’exposition Cosmogonie de Maurice Renoma et Jorge Luis Miranda Carracedo, à l’Espace Niemeyer.🏃🏽‍♀️

Une exposition où le travail intuitif de Maurice Renoma réveille avec humour et ironie la volonté de conscience humaniste de son public, et se mêle à l’univers de Carracedo, qui, fidèle à sa prestigieuse formation académique, se sert du symbolisme et de la figuration narrative. Ce mélange de contrastes, voire de contraires, donne naissance à des œuvres-fusion spontanées et authentiques.

Quelques images du vernissage à l’Espace Niemeyer où plus de 70 œuvres sont dévoilées pour la première fois au public.

🔗 Événement FB : https://fb.me/e/SSBlhTYz

📸 © @Saïd Anas, Alessandra Huynh, Renoma

Vernissage Cosmogonie

L’exposition Cosmogonie est officiellement ouverte. Merci à celles et ceux qui ont pu se rendre au vernissage, amis, collectionneurs, journalistes, amateurs d’art … d’avoir partagé ce moment d’exception avec nous. 

Profitez de l’exposition jusqu’au 27 octobre et suivez-nous pour être tenus informés des moments forts 🔥

🔗 https://facebook.com/events/s/cosmogonie-maurice-renoma-et-c/449594936285218/

Teaser Cosmogonie

Du grec ancien « Cosmos » (monde) et « Gonos » (procréation).

Théorie sur la création du monde et de l’univers, qui prend soit la forme de légendes et de mythes soit d’hypothèses scientifiques.

L’exposition est à découvrir du 8 au 27 octobre, à l’Espace Niemeyer – Siège du Parti communiste Français.
Pour plus d’infos : 👉🏼 presse@renoma-paris.com

L’ESPACE NIEMEYER accueille COSMOGONIE

Le saviez-vous ? 

Siège du Parti Communiste Français, ce monument historique offert par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer abrite également en son sein des espaces d’exposition et de travail. Construit entre 1969 et 1980, il représente par son aspect rétro-futuriste un ovni dans le paysage urbain parisien et une référence dans le paysage audiovisuel international. 

De nombreux événements s’y sont déroulés marquant l’intérêt de grands noms de la mode, la musique ou le cinema notamment pour ce lieu bien particulier. On peut citer Angèle et Alain Souchon pour les clips musicaux; Indochine et Air pour les concerts live; Kanye West, Prada, Courrèges, Jean Paul Gaultier et Thom Browne lors de défilés de mode; Chanel, L’Oréal et Dior pour des campagnes publicitaires et enfin Michel Gondry qui tourne des passages de « L’écume des jours » dans la fabuleuse coupole.

Venez y découvrir « Cosmogonie » et profiter d’un instant où les frontières artistiques s’estompent et où l’architecture de l’Espace Niemeyer — inspirée de la Nature et du corps de la femme — intègre ces œuvres naturellement comme un écrin précieux.

Maurice Renoma par Jorge Luis Miranda Carracedo, jeu de miroir pour le portrait d’un artiste engagé.

À travers la figuration narrative d’éléments forts de la vie de Maurice Renoma, Carracedo nous dresse un portrait complexe et détaillé de l’artiste. En y regardant de plus près, vous remarquerez des clins d’oeil à toutes les facettes d’une longue carrière.

♦ Des débuts au sein de l’atelier familial en 1957 jusqu’à l’ouverture d’une boutique en 1963 qui, aujourd’hui encore, accueille les nouvelles collections de la marque.
♦ Une pièce révolutionnaire au succès international, ici portée par Andy Warhol, la veste « Multipoches ».
♦ Des oeuvres tirées de ses nombreuses archives en tant qu’artiste. Curieux de ce qui l’entoure, le regard de Maurice Renoma est empreint d’un humour décalé et de réflexion amusée sur notre société.
♦ Des personnalités qui ont accompagné ce parcours : amis, clients, égéries et muses. On remarque notamment Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld, habitués à venir s’inspirer à la boutique de la rue de la Pompe.

Sauriez-vous reconnaître d’autres détails ?

Vestes Renoma x Carracedo

Les mythiques vestes Renoma réinterprétées ici par Carracedo qui leur ajoute une touche de fantastique en utilisant une technique mixte d’acrylique et feuille d’or. 

Sans titre – Acrylique et feuille d’or sur veste Renoma en lin 
Autoportrait – Acrylique et feuille d’or sur veste Renoma en lin 

Jorge Luis Miranda Carracedo par Maurice Renoma, jeu de miroir pour le portrait d’un artiste engagé.

Maurice Renoma et Carracedo se retrouvent dans ce qui leur tient à cœur : l’Homme, ses angoisses inhérentes à la société et ses dérives, la Nature en péril… Cristobal le poisson rouge s’invite ici dans l’image, comme le plastique vient s’inviter dans notre vie quotidienne, et nous pousse à nous questionner en tant qu’individus et en tant que société. 

Le photographe rend de la sorte honneur à un artiste cubain qui développe un univers onirique foisonnant, tenant à la fois du conte, de la fable écologique, du fantastique et de la science-fiction, et nous mène aux confins de l’imaginaire et de la métaphysique. 

Découvrez leur collaboration à l’occasion de l’exposition «  Cosmogonie  » en réservant votre visite.