ANTI CAMERA OBSCURA : « Les brûlées »

"Les brûlées" de Maurice Renoma, photographie exposée à l'occasion de l'exposition "Anti Camera Obscura" pour "MUE" à Morpho-Saint Ouen (quai36).

Tout photographe déforme le monde en fonction de sa subjectivité. Mais est-ce une déformation ?
Confection d’images où les matières, les formes et les volumes prédominent pour créer une distance avec le spectateur, la photographie n’est plus figée : elle peut être détruite pour être recomposée, et l’image est conçue en plusieurs dimensions.

La photographie anticonformiste et iconoclaste de Maurice Renoma est un assemblage d’éclats et de fragments de vie. En grattant, en brûlant, le sujet devient autre et fait émerger l’étranger, l’inconnu, le monstre.

Quand ce n’est pas l’eau ou la lumière qui vient métamorphoser ses sujets en créatures mythologiques, c’est l’artiste même qui se charge de détourner la réalité, à l’aide de matières brutes ou du numérique. Créateur de fables, Maurice Renoma ouvre une fenêtre sur les histoires que l’on porte en soi.

« Anti-Camera Obscura » pour « Mue » (8 janvier au 12 février) :
📍Espace Morpho Saint-Ouen : 33 boulevard Victor Hugo, 93 400 Saint-Ouen.
🕥 Semaine sur réservation – Samedi et dimanche de 13h à 20h.

Réservez votre visite sur : https://morpho.quai36.com

[SOLDES D’HIVER] C’est maintenant !

Et jusqu’au 8 février, bénéficiez de réductions jusqu’à -30 % sur l’ensemble des collections et pièces uniques de la maison. On se retrouve dès aujourd’hui en boutique et sur l’e-shop : https://www.renoma-shop.com

📸 Stefanie Renoma🕺 Andrea Offredi