Maurice Renoma, invité du vernissage de l’exposition Capitale(s)

Vendredi 14 octobre 2022 au soir, Maurice Renoma s’est rendu à l’Hôtel de Ville de Paris pour le vernissage de la nouvelle exposition de son ami collectionneur Nicolas Laugero Lasserre : Capitale(s). Evénement au cours duquel il a pu échanger quelques mots avec la Maire de Paris, Anne Hidalgo.

Exposition Capitale(s) à l’hôtel de ville de Paris jusqu’au 11 février 2023.

La ville de Paris met à l’honneur l’art urbain à l’occasion de cette exposition unique et gratuite (sur réservation), regroupant les créations de plus de 70 artistes ! A découvrir jusqu’en février 2023.

Plus d’infos sur : https://www.paris.fr/evenements/capitale-s-60-ans-d-art-urbain-a-paris-25905

📅 SAVE THE DATE :  MATIÈRES | BRUT

Bruno Decharme et Maurice Renoma, dans un geste de mécénat artistique et animés par une fascination commune pour l’art brut, s’associent pour rendre cet art accessible au plus large public à travers un choix d’œuvres exceptionnelles.

L’exposition MATIÈRES | BRUT présente le travail de 34 artistes, figures de référence de l’art brut pour certains, d’autres découverts récemment, qu’elle fait dialoguer avec des clichés spontanés et intimistes de Maurice Renoma. 

Rendez vous à l’Appart Renoma à partir du 15 septembre, 129bis rue de la Pompe, Paris 16e. Entrée par la boutique Renoma. Sur réservation, du mardi au samedi de 11h à 18h.

ANTI CAMERA OBSCURA : « Les brûlées »

"Les brûlées" de Maurice Renoma, photographie exposée à l'occasion de l'exposition "Anti Camera Obscura" pour "MUE" à Morpho-Saint Ouen (quai36).

Tout photographe déforme le monde en fonction de sa subjectivité. Mais est-ce une déformation ?
Confection d’images où les matières, les formes et les volumes prédominent pour créer une distance avec le spectateur, la photographie n’est plus figée : elle peut être détruite pour être recomposée, et l’image est conçue en plusieurs dimensions.

La photographie anticonformiste et iconoclaste de Maurice Renoma est un assemblage d’éclats et de fragments de vie. En grattant, en brûlant, le sujet devient autre et fait émerger l’étranger, l’inconnu, le monstre.

Quand ce n’est pas l’eau ou la lumière qui vient métamorphoser ses sujets en créatures mythologiques, c’est l’artiste même qui se charge de détourner la réalité, à l’aide de matières brutes ou du numérique. Créateur de fables, Maurice Renoma ouvre une fenêtre sur les histoires que l’on porte en soi.

« Anti-Camera Obscura » pour « Mue » (8 janvier au 12 février) :
📍Espace Morpho Saint-Ouen : 33 boulevard Victor Hugo, 93 400 Saint-Ouen.
🕥 Semaine sur réservation – Samedi et dimanche de 13h à 20h.

Réservez votre visite sur : https://morpho.quai36.com