L’exposition « Anti Camera Obscura » est prolongée jusqu’au 27 mars 🦋

Aux côtés de 24 artistes résidents et invités, Maurice Renoma a investi la Halle blanche de Morpho Quai 36 avec son installation « Anti Camera Obscura ». Déjà un mois de partage et de découvertes avec les audonien.nne.s et autres curieux.

Merci à Grigori Michel et Morpho Quai 36 pour leur confiance autour de ce projet.

Réservez votre billet depuis ce lien : https://morpho.quai36.com/billetterie/

📸 Maurice Renoma à Morpho Saint-Ouen

ANTI CAMERA OBSCURA : Les projections

Renversant le principe de fonctionnement d’une chambre noire, Maurice Renoma utilise les éléments naturels comme instrument optique afin de déconstruire la photographie, matière artistique à modeler.

Les songes, les pulsions et les fantômes de l’être humain sont inversés et renversés dans leurs propos, comme les images sur l’écran résultant d’une chambre obscure.

« Anti-Camera Obscura » pour « Mue » (8 janvier au 12 février) :
📍Espace Morpho Saint-Ouen : 33 boulevard Victor Hugo, 93 400 Saint-Ouen.
🕥 Semaine sur réservation – Samedi et dimanche de 13h à 20h.

Réservez votre visite sur : https://morpho.quai36.com

ANTI CAMERA OBSCURA : « Les brûlées »

"Les brûlées" de Maurice Renoma, photographie exposée à l'occasion de l'exposition "Anti Camera Obscura" pour "MUE" à Morpho-Saint Ouen (quai36).

Tout photographe déforme le monde en fonction de sa subjectivité. Mais est-ce une déformation ?
Confection d’images où les matières, les formes et les volumes prédominent pour créer une distance avec le spectateur, la photographie n’est plus figée : elle peut être détruite pour être recomposée, et l’image est conçue en plusieurs dimensions.

La photographie anticonformiste et iconoclaste de Maurice Renoma est un assemblage d’éclats et de fragments de vie. En grattant, en brûlant, le sujet devient autre et fait émerger l’étranger, l’inconnu, le monstre.

Quand ce n’est pas l’eau ou la lumière qui vient métamorphoser ses sujets en créatures mythologiques, c’est l’artiste même qui se charge de détourner la réalité, à l’aide de matières brutes ou du numérique. Créateur de fables, Maurice Renoma ouvre une fenêtre sur les histoires que l’on porte en soi.

« Anti-Camera Obscura » pour « Mue » (8 janvier au 12 février) :
📍Espace Morpho Saint-Ouen : 33 boulevard Victor Hugo, 93 400 Saint-Ouen.
🕥 Semaine sur réservation – Samedi et dimanche de 13h à 20h.

Réservez votre visite sur : https://morpho.quai36.com

L’installation « ANTI CAMERA OBSCURA » rejoint une vingtaine d’artistes lors de l’exposition finale de MorphoSaint-Ouen  « MUE ».

À l’image de la vie des morphos qui ne durent qu’un court moment, cette exposition invite le spectateur à s’interroger sur l’état transitoire, l’hybridation, le renouvellement et l’éphémère.

L’espace de la Chapelle est ainsi scénographié par un imaginaire fertile et immersif qui nous rappelle l’interaction entre le désir et la peur, la perméabilité entre le rationnel et le mystère, la cohabitation entre l’humain et le monstre.

Cette exposition, dans une déambulation amènera les visiteurs à rencontrer des pratiques artistiques riches et variées au travers d’installations qui rassemblent des résidents et des invités.

Nous vous invitons à découvrir l’exposition du 8 janvier au 12 février.

📍Morpho Saint-Ouen : 33 boulevard Victor Hugo, 93 400 Saint-Ouen.
🕥 Semaine sur réservation – Samedi et dimanche de 13h à 20h.

Infos + réservations : https://morpho.quai36.com/evenement/anti-camera-obscura-par-maurice-renoma/

[COMING SOON] ANTI CAMERA OBSCURA

Avec « Anti Camera Obscura », Maurice Renoma rejoint la programmation culturelle de Morpho Saint-Ouen (@morpho.quai36), événement culturel où les arts moderne, contemporain, plastiques et vivants se rencontrent.



Le parcours de Maurice Renoma se présente comme une suite continue d’expériences et de productions visuelles sur des supports différents : il passe de l’argentique au numérique, du noir et blanc à la couleur, du nu au paysage et à la nature morte. Il enregistre des images et quelque temps plus tard, les retravaille sur un écran, les remonte, les recycle. Ses images sont toujours prêtes à revivre dans un autre contexte, à subir un traitement qui en change la nature et la forme, étant conçues comme de la matière à modeler.

Farouchement indépendant, Maurice Renoma cultive une image brute bien à lui, qui propose une mythologie du corps et de ce qui l’entoure. Il s’agit de donner forme à l’intime loin des codes de la représentation classique, d’où l’hybridation qui parcourt son œuvre et la mise en application de modes de figuration singuliers.

À découvrir du 8 janvier au 12 février :

📍Espace Morpho Saint-Ouen : 33 boulevard Victor Hugo, 93 400 Saint-Ouen.
🕥 Semaine sur réservation – Samedi et dimanche de 13h à 20h.

Infos + réservations : https://morpho.quai36.com/evenement/anti-camera-obscura-par-maurice-renoma/