LA MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE DE LILLE PRESENTS « MAURICE RENOMA One + One = 3 « 

MR-PORTRAIT(LAST-VERSION)-

LA MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE DE LILLE PRESENTS « MAURICE RENOMA One + One = 3 « 

Exhibition from 05/09/2014 to 19/10/2014

“Maurice Renoma One + One =3 ” Exhibition shows an eclectic creativity, an unclassifiable and insatiable personality, as he is constantly in search of changes.

EXPO-LILLE-RENOMA

This will be the first great retrospective of Maurice Renoma’s photographic work in France, following the publication of a monograph by La Martinière.

His photographic work that emerged in the early 90’s is multi-faceted: the use of black and white – through which his taste for experimentation already expresses itself – gave way to many visual inventions aided by digital technologies. 

EXPO-LILLE2-RENOMA

Though he started by photographing some of his fashion designs, he progressively went off the fashion industry to give his most diverse inspirations free rein, working according to his meetings and travels.

EXPO-LILLE3-RENOMA

This freedom is the fruits of his self-training and a progress off the mainstream art market.

Gabriel Bauret has been assigned to curate the exhibition.

 

LA MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE DE LILLE PRÉSENTE « MAURICE RENOMA Un + Un =3 »
Exposition du 05/09/2014 au 19/10/2014.

L’exposition « Maurice Renoma Un + Un = 3 » révèle une créativité éclectique, une personnalité inclassable et insatiable, car sans cesse en quête de renouvellements.
C’est la première grande rétrospective de l’oeuvre photographique de Maurice Renoma en France, qui suit la parution d’une monographie aux éditions de La Martinière.
Sa photographie qui prend son envol au début des années quatre-vingt-dix, revêt de nombreuses facettes : la pratique du noir et blanc, à travers laquelle se manifeste déjà le goût de l’expérimentation, fait place à de multiples inventions sur le plan visuel qui seront servies par les techniques numériques.
S’il commence par photographier certaines de ses créations dans le domaine de la mode, il s’en évade peu à peu pour donner libre cours à ses inspirations les plus diverses, opérant au fil de ses rencontres et de ses voyages.
Une liberté qui s’explique par une formation autodidacte et une progression en marge des courants qui dominent le monde de l’art.
Le commissariat de l’exposition a été confié à Gabriel Bauret.
>>www.maisonphoto.com

Publicités