Maurice RENOMA, Un + Un = 3 :: L’expo à la Maison de la Photo à Lille en septembre prochain

Capture d’écran 2014-06-22 à 20.13.18

Exposition visible à la Maison de la Photo à Lille 05/09 > 19/10/2014
:: du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 14h à 18h

Cette exposition retrace un parcours atypique : celui de Maurice Renoma.
Figure de la mode, il fut l’un des premiers à innover dans ce domaine.
Aujourd’hui se profilent chez lui bien d’autres talents, en particulier une passion pour la photographie et l’image en général.
Sa photographie qui prend son envol au début des années quatre-vingt-dix, revêt de nombreuses facettes : la pratique du noir et blanc, à travers laquelle se manifeste déjà le goût de l’expérimentation, fait place à de multiples inventions sur le plan visuel qui seront servies par les techniques numériques.
S’il commence par photographier certaines de ses créations dans le domaine de la mode, il s’en évade peu à peu pour donner libre cours à ses inspirations les plus diverses, opérant au fil de ses rencontres et de ses voyages.
Une liberté qui s’explique par une formation autodidacte et une progression en marge des courants qui dominent le monde de l’art.
L’exposition « Un + Un = 3 » révèle une créativité éclectique, une personnalité inclassable et insatiable, car sans cesse en quête de renouvellements.
C’est la première grande rétrospective de l’oeuvre photographique de Maurice Renoma en France, qui suit la parution d’une monographie aux éditions de La Martinière.

Le commissariat de l’exposition a été confié à Gabriel Bauret.

 

Maurice Renoma, Photographe >> Au début des années 1990, Maurice Renoma développe une passion pour un autre moyend’expression : l’image. Elle devient le noyau de son travail, et marque le début d’une nouvelle histoire.
Le titre de son premier recueil de photographies “ renoma … maurice : modographe” souligne ce qu’il doit à la mode dans l’immédiateté de sa vision : la même attention portée aux détails et à la composition, grâce à laquelle ses créations vestimentaires ont connu le succès. Le corps humain est au centre de cette première période, marquée par un intérêt particulier pour les personnages – parfois sortis de leur contexte et resitués dans un cadre quasi cinématographique – et les images imprégnées de sensualité, explorant les détails d’un vêtement sur le corps, capturant le charme d’un regard perdu ou d’un rituel intime.
C’est la vie même, la surprenante normalité des expériences qui devient le sujet principal des photos de Maurice Renoma. Son appareil photo devient son compagnon de tous les jours, l’accompagnant à chacun de ses voyages à travers le monde. Renoma recherche la vie de la rue, reconnaissant et saisissant son énergie à travers ses habitants, humains et animaux, ses attitudes, ses codes vestimentaires. Il trouve la poésie partout : jungle urbaine tokyoïte ou campagne normande, il photographie la beauté de l’instant dans une véritable déclaration d’amour au présent.

Publicités